Les bienfaits et la posologie de l’huile essentielle de Myrte verte extra sup

by Camille
Les bienfaits et la posologie de l’huile essentielle de Myrte verte extra sup

Originaire du bassin méditerranéen, le myrte vert est un arbuste toujours vert qui possède d’innombrables propriétés médicinales. Il en résulte une huile essentielle aux multiples vertus pour la santé et le bien-être. Dans cet article, nous allons aborder les principaux bienfaits de cette huile précieuse ainsi que certaines recommandations sur sa posologie.

Sommaire

  1. Les propriétés de l’huile essentielle de myrte vert
  2. Les indications de l’huile essentielle de myrte vert
  3. La posologie recommandée
  4. Précautions et contre-indications
  5. Comment choisir une bonne qualité d’huile essentielle de myrte vert

1. Les propriétés de l’huile essentielle de myrte vert

Grâce à ses composants chimiques spécifiques, l’huile essentielle de myrte vert offre plusieurs propriétés thérapeutiques :

  • Expectorante et mucolytique : elle facilite l’élimination des sécrétions bronchiques et décongestionne les voies respiratoires.
  • Astringente et tonique cutanée : elle resserre les pores et améliore l’élasticité de la peau.
  • Antibactérienne : elle aide à combattre les infections bactériennes, notamment au niveau des voies respiratoires.
  • Antifongique : elle lutte contre les champignons responsables d’infections cutanées.
  • Anti-inflammatoire : elle soulage les inflammations et permet de réduire les douleurs articulaires ou musculaires associées.
  • Décongestionnante veineuse et lymphatique : elle favorise la circulation sanguine et le drainage lymphatique, ce qui peut être utile en cas de jambes lourdes, varices ou œdèmes.
Lire aussi :  Huile essentielle de Benjoin : découvrez ses bienfaits et la posologie

2. Les indications de l’huile essentielle de myrte vert

En raison de ses propriétés thérapeutiques éprouvées, l’huile essentielle de myrte vert trouve diverses utilisations :

A. En soutien aux voies respiratoires

Cette huile précieuse est particulièrement recommandée pour venir en aide en cas d’affections des voies respiratoires telles que bronchites, sinusites, otites ou encore rhinites. Elle peut être utilisée seule ou en synergie avec d’autres huiles essentielles réputées pour leurs vertus expectorantes ou décongestionnantes, comme par exemple le ravintsara ou l’eucalyptus globulus.

B. Pour les problèmes cutanés

Grâce à ses effets astringents et toniques, ainsi qu’à son action antibactérienne et antifongique, l’huile essentielle de myrte vert trouve un intérêt certain pour traiter divers troubles cutanés comme les mycoses, l’eczéma ou la couperose. Elle peut également aider à prévenir les signes du vieillissement en améliorant la tonicité et l’élasticité de la peau.

C. Pour soulager les douleursarticulaires et musculaires

L’action anti-inflammatoire de cette huile la rend efficace dans la prise en charge des douleurs articulaires et musculaires, en particulier quand elles sont d’origine inflammatoire. Elle peut être massée pure ou diluée dans une huile végétale sur les zones concernées pour apporter un soulagement rapide et naturel.

3. La posologie recommandée

Il est important de respecter certaines précautions lors de l’utilisation de l’huile essentielle de myrte vert :

  • Voie respiratoire : quelques gouttes d’huile peuvent être diffusées dans l’air ambiant pour bénéficier de ses effets décongestionnants et purifiants. Il est également possible de réaliser un inhalation sèche en plaçant deux à trois gouttes d’huile sur un mouchoir que l’on porte près du nez.
  • Voie cutanée : pour les problèmes cutanés, on peut l’appliquer directement sur la zone concernée, diluée à 10-20 % dans une huile végétale. Pour les douleurs musculaires ou articulaires, on peut procéder à une dilution de 20 à 30% (environ 100 gouttes d’huile essentielle pour 50 millilitres d’huile végétale).
Lire aussi :  Huile essentielle de Jasmin égyptien absolue : Découvrez ses bienfaits et la posologie

4. Précautions et contre-indications

Même si elle est globalement bien tolérée, certaines précautions sont à prendre lors de l’utilisation de cette huile :

  • Contre-indications : l’huile essentielle de myrte vert est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.
  • Allergies : certains individus peuvent présenter une allergie cutanée ou respiratoire à cette huile. Il convient donc de réaliser un test cutané au creux du coude avant de l’utiliser plus largement et de surveiller les réactions éventuelles.
  • Irritations : il est important d’éviter le contact avec les yeux et les muqueuses, car cette huile peut être irritante.

5. Comment choisir une bonne qualité d’huile essentielle de myrte vert

Pour profiter pleinement des bienfaits de l’huile essentielle de myrte vert, il est primordial de se procurer un produit de qualité :

  • Biochimie : une bonne huile essentielle de myrte vert doit contenir notamment du 1,8-cinéole, de l’acétate de myrtényle et du limonène.
  • Qualité : optez pour une huile essentielle bio certifiée pour garantir sa qualité et éviter les risques liés à la contamination par des pesticides ou autres polluants.
  • Pureté : assurez-vous que l’huile essentielle soit 100% pure et naturelle, sans aucun ajout d’autres composants synthétiques ou naturels qui pourraient en altérer les effets.
  • Origine : privilégiez une provenance telle que la Corse ou d’autres zones de culture méditerranéenne où le myrte vert pousse à l’état sauvage, gage d’un produit de qualité supérieure.

En suivant ces conseils et en respectant les précautions d’usage, vous pourrez tirer parti des nombreux atouts de l’huile essentielle de myrte verte extra sup et bénéficier de ses bienfaits sur votre santé et votre bien-être.

Vous pourriez aussi apprécier

Copyright @2023 – Médecine Douce – La santé, par la douceur.